Projet tpe

28 novembre 2018

Présentation

On reconnaît la joie de par les sourires, les rires ; mais aussi par ces muscles, le zygomatique, muscle qui relève le coin de nos lèvres ainsi que l'orbiculaire inférieur qui nous permet de plisser les yeux.

On peut reconnaître la tristesse par la position des sourcils qui dessinent un accent circonflexe et le coin des lèvres qui est abaissé. La tristesse marque la passivité à l'opposé de la colère

Le dégoût est aussi reconnaissable dans toutes les sociétés. Ce rejet s'observe également chez les bébés lors d'une réponse à une saveur amère. C'est un comportement qui s'est développé dans l'histoire de l'homme afin de survivre.

La surprise n'était pas associée aux émotions fondamentales, cependant Paul Ekman* la rajoute dans ces dernières. Elle est reconnaissable par les plissements sur le front, le haussement des sourcils et une bouche souvent grande ouverte. La surprise mêlée à une autre des émotions fondamentales ne fait que l'accroître.

On reconnaît la peur par des sourcils relevés et des yeux écarquillés. Les psychologues disent qu'elle nous prépare à fuir, à nous battre ou à nous immobiliser.

La colère est reconnaissable par ses sourcils froncés, ses lèvres serrées et parfois les poings fermés qui s'apprêtent à agir.

Résultat de recherche d'images pour "ia émotionnelle"

Posté par Projet tpe à 19:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,